Réformes de la fonction publique,
organisation du travail et souffrance

Analyse de MARC LORIOL, Sociologue au CNRS – IDHE – PARIS 1 (Institutions et dynamiques historiques de l’économie)

Depuis une dizaine d’années, la fonction publique est soumise à un management par objectifs quantifiés (LOLF, RGPP), une évaluation de l’activité et des résultats sur la base d’indicateurs quantitatifs définis à l’avance (par exemple : taux d’élucidation des enquêtes pour la police ; pourcentage d’appels téléphoniques ayant reçu une réponse précise ; taux de réussite au bac ; nombre de visites du site Internet, etc.). Les maîtres-mots sont performance, rationalisation, efficience… Continuer la lecture de « Réformes de la fonction publique,
organisation du travail et souffrance »

Pourquoi ça va mal au travail ?

Le temps de travail diminue, la pénibilité physique du travail s’est globalement stabilisée, le droit du travail s’est étoffé. Ca va donc mieux, et pourtant ça va moins bien aussi. Pourquoi?
Pour le Dr Philippe Davezies, le changement dans le travail source de souffrance est bien qualitatif, mais il porte moins sur une demande d’investissement croissante que sur une amputation de la possibilité pour chaque travailleur de s’approprier les consignes, les normes, pour rendre humain son travail.
Continuer la lecture de « Pourquoi ça va mal au travail ? »

Accord conclu en décembre 2011 à la Banque de France sur la prévention des risques psychosociaux

Un accord a été conclu le 21 décembre 2011 à la Banque de France sur la prévention des risques psychosociaux. Il a notamment été signé par le SNABF Solidaires. Cet accord RPS n’est qu’une étape supplémentaire dans le travail effectué depuis plus de 10 ans par le SNABF Solidaires qui œuvre avec ténacité depuis des années pour un « meilleur être au travail ». Continuer la lecture de « Accord conclu en décembre 2011 à la Banque de France sur la prévention des risques psychosociaux »