Une seule plaque pleurale suffit à reconnaître la maladie professionnelle

Le tableau de maladie professionnelle n°30 B concerne les « lésions pleurales bénignes avec ou sans modification des explorations fonctionnelles respiratoires » et notamment « les plaques calcifiées ou non, …ou pleurales ». S’appuyant à la lettre sur la rédaction du tableau, une caisse de sécurité sociale avait refusé la prise en charge de la maladie au motif que le salarié ne présentait qu’une seule plaque pleurale.

Continuer la lecture de « Une seule plaque pleurale suffit à reconnaître la maladie professionnelle »

Ravages – Anne Rambach

ravages.inddAnne Rambach est journaliste, écrivain et scénariste. Elle a signé plusieurs thrillers, ainsi que des enquêtes sur les « intellos précaires » et l’école maternelle, en collaboration avec Marine Rambach. Dans ce polar rythmé et documenté elle réussit le tour de force de décrypter en même temps le scandale de l’amiante et d’en éclairer les responsabilités. Un livre à lire et à diffuser largement ! Continuer la lecture de « Ravages – Anne Rambach »

Ne pas perdre sa vie à la gagner ?

41-sud-chimie-pharmaL’entreprise Arc international vient d’être reprise par un fond de pension PHP, elle s’est retrouvée sur les feux de l’actualité en ce début d’année. PHP qui a conditionné dans un premier temps son plan de reprise au retrait de la demande d’inscription de la verrerie comme usine ayant utilisé de l’amiante, cette inscription permettant aux salariés exposés de pouvoir prendre une « préretraite amiante ». Continuer la lecture de « Ne pas perdre sa vie à la gagner ? »

Assemblée générale de la Fondation Henri Pézerat

pezerat« La santé des travailleurs est la sentinelle de la santé publique » Henri Pézerat
Plusieurs militants de Solidaires ont participé à l’assemblée générale de la Fondation Henri Pézerat qui s’est tenue les 12 et 13 juin 2015 à Saint Brieuc. Continuer la lecture de « Assemblée générale de la Fondation Henri Pézerat »

Amiante, préjudice d’anxiété : Class action à la SNCF

51-sud-rail162 agents SNCF et d’entreprises sous-traitantes, sur tout le territoire national, travaillant ou ayant travaillé dans les ateliers de la SNCF, sur la voie ou à la conduite des trains, ont déposé en juin 2013 leur dossier auprès du Conseil des Prud’hommes de Paris. Tous ces agents sont suivis médicalement pour avoir dans les années 70 à 2000 travaillé sur de l’amiante ou dans un milieu amianté. Continuer la lecture de « Amiante, préjudice d’anxiété : Class action à la SNCF »

Amisol : « non-lieu » pour la mort ouvrière

jussieu_manifA quand la création d’un délit pour « crime industriel » ?
Le 5 février 2015, dans le cadre du procès pénal engagé à l’initiative des victimes ouvrières de l’usine d’amiante AMISOL, la chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris a statué par un « non-lieu », qui met Claude Chopin, dernier PDG de cette entreprise, à l’abri des poursuites pour homicide involontaire. Continuer la lecture de « Amisol : « non-lieu » pour la mort ouvrière »

Le préjudice d’anxiété reconnu

Le préjudice d’anxiété reconnu à 10 anciens mineurs
Ce jugement des prud’hommes de février 2015 doit être signalé car il s’agit également d’une première. En effet jusqu’à présent cette reconnaissance n’avait été accordée qu’aux travailleurs de l’amiante. Continuer la lecture de « Le préjudice d’anxiété reconnu »

Andeva, association nationale de défense des victimes de l’amiante

andeva

Andeva

L’Andeva, l’association nationale de défense des victimes de l’amiante, est une association loi de 1901 dont le siège est à Vincennes. C’est aussi un réseau d’associations locales.

Créée en 1996, à l’initiative de trois organisations : L’ALERT (Association pour l’Etude des Risques au Travail) ; La FNATH (Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés) ; Le Comité Anti-Amiante de Jussieu. Continuer la lecture de « Andeva, association nationale de défense des victimes de l’amiante »

La science asservie

science-asservieSanté publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs
Annie THÉBAUD-MONY

Dans les discours politiques, la science est aujourd’hui de plus en plus convoquée pour énoncer des vérités incontestables. Pourtant, suite à de nombreux scandales sanitaires, un climat de suspicion s’est installé, creusant un fossé entre les chercheurs et les citoyens. Chacun est alors confronté à ces questions essentielles s’agissant de la santé : qui croire ? Que nous cache-t-on ? À qui profite la science ?

Continuer la lecture de « La science asservie »