Amiante dans la Tour Bretagne à Nantes : il est urgent de reloger les agents ! Amiante ou risque incendie… il ne faut pas choisir mais agir!

Plus on cherche d’amiante à la Tour de Bretagne et plus on en trouve. Pourtant le ministère du travail persiste à ne pas vouloir reloger son personnel.

Les nouveaux repérages effectués récemment concluent à la présence de nouveaux matériaux amiantés dégradés nécessitant des travaux de protection. Ils démontrent que le personnel et nos syndicats avaient raison de s’inquiéter et de demander une expertise CHSCT sur le sujet ainsi qu’un diagnostic plus fiable. Par voie de conséquence, les travaux de désamiantage prévus sur les clapets coupe-feu sont reportés alors qu’il y a urgence à les remplacer compte tenu de leur état de dégradation. Continuer la lecture de « Amiante dans la Tour Bretagne à Nantes : il est urgent de reloger les agents ! Amiante ou risque incendie… il ne faut pas choisir mais agir! »

Les soignants de Perrens disent « NON à la violence »

Le personnel du Centre Hospitalier Charles Perrens compte chaque semaine ses victimes de la violence dans le huis clos des unités d’hospitalisations. En effet en 3 jours, 3 soignants ont été agressés dans leurs unités. Cette recrudescence des passages à l’acte violents n’est pas une fatalité mais la conséquence de la diminution progressive du nombre de soignants, de la dégradation des conditions de travail et de la qualité des soins qui en découlent. Continuer la lecture de « Les soignants de Perrens disent « NON à la violence » »

Drame de Tregunc : La Poste s’enfonce dans le déni

Le 11 mars 2012, Bruno Peuziat, un encadrant du courrier, directeur adjoint des ressources humaines de son établissement, harcelé depuis plusieurs années par sa hiérarchie, mettait fin à ses jours par pendaison sur le lieu même de son travail, le centre courrier de Trégunc dans le Finistère. Il laissait derrière lui un imposant dossier constitué au fil des ans sur le harcèlement moral dont il était victime et qu’il a expédié aux organisations syndicales départementales, et notamment Sud-PTT 29, juste avant son geste fatal afin qu’elles l’utilisent pour que cela ne se reproduise plus. C’est l’un des drames à l’origine de la mise en place de la « commission Kaspar » qui devait se pencher sur le « bien-être au travail » à La Poste. Continuer la lecture de « Drame de Tregunc : La Poste s’enfonce dans le déni »

Justice pour les salariés de SAFT

Le 21 décembre 2017 à 14h, la Cour d’Appel de Bordeaux s’est de nouveau penchée sur les conséquences subies par des dizaines de salariés contaminés au cadmium sur le site de SAFT de Nersac (Charente).

Le premier jugement du 12 janvier 2016 avait condamné l’entreprise et le dirigeant du site pour mise en danger de la vie d’autrui avec risque immédiat de mort ou d’infirmité. Cette décision n’avait cependant pas satisfait les 65 parties civiles (dont un salarié décédé), qui réclament une sanction et des indemnités à la hauteur de ce scandale sanitaire. Continuer la lecture de « Justice pour les salariés de SAFT »

Du côté des droits des salarié-e-s

Un syndicat qui demande la fermeture d’un lieu de travail…Le monde à l’envers ? NON ! Alors pourquoi ?

La SNEM Montreuil (Société Nouvelle d’Eugénisation des Métaux) utilise 19 produits chimiques dont le chrome 6, agent cancérigène, mutagène et reprotoxique, interdit d’utilisation par l’Union Européenne depuis le 21 septembre 2017. Continuer la lecture de « Du côté des droits des salarié-e-s »

Un jugement en cassation donne raison aux membres CHSCT sur le recours à une demande d’expertise

Le CHSCT SNCF fret de Somain a remporter une belle victoire qui aura une porté sur l’ensemble des CHSCT de France bien au delà de la seul entreprise SNCF. ARRET n° 2343 F-D

Grâce au jugement de la cour de cassation qui fera sans nul doute jurisprudence, les membres des CHSCT pourront désormais faire encore plus valoir leur droit à mandater une expertise même si les directions des entreprises estiment trop souvent que les projets de réorganisations ont à leur yeux une porté peu importante en nombre de postes supprimé ou en terme organisationnels. Continuer la lecture de « Un jugement en cassation donne raison aux membres CHSCT sur le recours à une demande d’expertise »

Recyclage des cartouches d’encre : le voile se lève enfin

Depuis plus de 10 ans, le syndicat Sud dénonce le véritable scandale sanitaire constitué par le traitement des colis contenant des toners d’imprimantes usagés, en particulier sur la Plate Forme Colis (PFC) de Gennevilliers, site centralisateur de ces colis.

Souvent mal emballés et soumis à un traitement industriel mécanisé, ils éclatent souvent, libérant des nuages de poussière de toners, dont les analyses demandées par le CHSCT du site ont révélé la présence, entre autres, de métaux lourds. Continuer la lecture de « Recyclage des cartouches d’encre : le voile se lève enfin »

Systèmes de désenfumage : Alerte nationale amiante à Bercy !

Adresse au ministre : Les Fédérations des Finances Solidaires, CGT, FO, CFDT et UNSA-CFTC considèrent que le CT ministériel du 11 octobre, doit  être le lieu notamment pour que vous annonciez les mesures que vous envisagez concernant les systèmes de désenfumage amiantés installés dans des sites occupés par les administrations relevant du champ de Bercy. Continuer la lecture de « Systèmes de désenfumage : Alerte nationale amiante à Bercy ! »

Amazon: le syndicat SUD-Solidaires dénonce les conditions de travail

Le syndicat a profité de la semaine de la santé, du 10 au 16 juillet, pour interpeller les salariés sur leurs conditions de travail.

Le syndicat SUD-Solidaires est à l’origine de ce mouvement de sensibilisation. Il explique que « s’il n’est pas possible d’atteindre les objectifs fixés, ce n’est pas du fait des salariés mais de l’organisation du travail« . Continuer la lecture de « Amazon: le syndicat SUD-Solidaires dénonce les conditions de travail »

Amiante – Ils gagent leur vie avec, nous la perdons

Le 16 septembre 2016, SOLIDAIRES déposait un droit d’alerte concernant l’amiante présente dans les caissons de portes des cabines de conduite ligne 11. De nombreuses questions apparaissent quant aux choix adoptés pour effectuer les mesures. Mais le plus étonnant reste d’avoir choisi un cabinet non agréé par l’inspection du travail, pour les CHSCT, afin de réaliser les essais et interpréter les mesures. Le représentant du dit cabinet (salarié pour son propre compte) siège au Comité COFRAC. N’est-ce pas là un conflit d’intérêt ? Continuer la lecture de « Amiante – Ils gagent leur vie avec, nous la perdons »