Solidaires social club : Burn-out, pas de quoi en faire une maladie ?


L’Union syndicale Solidaires et La petite Boîte à Outils présentent le jeudi 12 avril à partir de 18h30 dans les locaux de l’Union syndicale Solidaires, au 31 rue de la Grange aux Belles, Paris 10 la deuxième édition du Solidaires Social Club : Burn-out, pas de quoi en faire une maladie ? Continuer la lecture de « Solidaires social club : Burn-out, pas de quoi en faire une maladie ? »

FICHE N° 23
Le « droit à la déconnexion »

Le droit à la déconnexion est une obligation de l’employeur à qui il appartient de prendre les mesures nécessaires pour assurer protection de la santé et de la sécurité des salarié-es. Il doit notamment prendre en compte dans l’organisation du travail le temps nécessaire au traitement de l’information sur le temps de travail et non sur le temps de repos des salarié-es.

Il est clair que le « droit à la déconnexion » risque d’être un droit très difficile à rendre effectif. Aussi les représentant-es du personnel, du CHSCT devront exercer la plus grande vigilance et en cas d’utilisation abusive des outils numériques alerter la direction et/ou l’inspection du travail, le médecin du travail.
Continuer la lecture de « FICHE N° 23
Le « droit à la déconnexion » »

Quelles stratégies syndicales développer face aux régressions du code du travail? Réflexions et interpellations…

Le CHSCT a contribué à faire émerger les pressions au travail et les souffrances d’un nombre croissant de salarié-es. Mais le bilan des CHSCT reste contrasté avec souvent bien des difficultés pour faire appliquer le code du travail, pour s’approprier les prérogatives de l’instance, comprendre la réglementation et sa mise en pratique. Par ailleurs, les logiques d’institutionnalisation de l’instance font parfois dégâts avec des tensions entre les syndicalistes qui s’accommodent des situations et celles et ceux qui remettent en cause le pouvoir patronal. Malgré ces difficultés, des CHSCT (mais pas forcément la majorité) ont beaucoup alertés, mobilisés, agit en justice et mis en cause l’arbitraire patronal. Instance proche des salarié-es, ce sont essentiellement les mobilisations et les possibilités d’agir en justice que le patronat veut remettre en cause avec leur suppression . Continuer la lecture de « Quelles stratégies syndicales développer face aux régressions du code du travail? Réflexions et interpellations… »

Quand les écrivains racontent les restructurations et la financiarisation des entreprises

Par Marc LORIOL, Sociologue, IDHES Paris 1

Le discours dominant sur l’économie présente le détricotage du droit du travail, la désindustrialisation, la montée des inégalités, comme des nécessités économiques. Les droits sociaux, les syndicats, les services publics sont vus comme des freins, des charges, qui pèseraient sur l’économie et les entreprises (confondues pour l’occasion). Cette idéologie vise à délégitimer tout récit alternatif, immédiatement taxé d’incompétence. Contre cette vision abstraite du travail, les romanciers, au premier chef ceux qui ont nourri leur écriture de leur propre expérience du monde du travail et de l’entreprise, nous racontent une autre histoire, d’autres points de vue. Continuer la lecture de « Quand les écrivains racontent les restructurations et la financiarisation des entreprises »

L’usine Foxconn à Shenzhen en Chine : travailleurs et travailleuses exploités, un paradigme du capitalisme sans fard

Shenzhen est une ville du sud est de la Chine, autrefois simple village, elle compte aujourd’hui 30 millions d’habitant-es venu-es des zones rurales les plus pauvres pour y trouver du travail. En 1978, la Chine autorise les investissements étrangers, notamment en provenance de Taïwan et de Hong Kong. De nombreuses usines y sont installées. C’est la cas du géant de la télécommunication taïwanais, Foxconn qui y produit les iPhones d’Apple et y emploie des dizaine de milliers de travailleurs et travailleuses. Continuer la lecture de « L’usine Foxconn à Shenzhen en Chine : travailleurs et travailleuses exploités, un paradigme du capitalisme sans fard »

Syndicalisme et santé au travail

Quel renouvellement de la conflictualité au travail ?
Lucie Goussard, Guillaume Tiffon

À l’heure où se multiplient les témoignages de salariés en souffrance et s’accumulent les études faisant état d’une dégradation des conditions de
travail, les organisations syndicales sont plus que jamais attendues sur le terrain de la prévention des risques professionnels. Continuer la lecture de « Syndicalisme et santé au travail »

Amiante dans la Tour Bretagne à Nantes : il est urgent de reloger les agents ! Amiante ou risque incendie… il ne faut pas choisir mais agir!

Plus on cherche d’amiante à la Tour de Bretagne et plus on en trouve. Pourtant le ministère du travail persiste à ne pas vouloir reloger son personnel.

Les nouveaux repérages effectués récemment concluent à la présence de nouveaux matériaux amiantés dégradés nécessitant des travaux de protection. Ils démontrent que le personnel et nos syndicats avaient raison de s’inquiéter et de demander une expertise CHSCT sur le sujet ainsi qu’un diagnostic plus fiable. Par voie de conséquence, les travaux de désamiantage prévus sur les clapets coupe-feu sont reportés alors qu’il y a urgence à les remplacer compte tenu de leur état de dégradation. Continuer la lecture de « Amiante dans la Tour Bretagne à Nantes : il est urgent de reloger les agents ! Amiante ou risque incendie… il ne faut pas choisir mais agir! »

Accident de mission : l’employeur doit prouver l’interruption de la mission pour motif personnel

Si durant une mission un accident survient que ce soit à l’occasion d’un acte professionnel ou d’un acte de la vie courante le ou la salarié-e bénéficie d’une présomption d’imputabilité au travail. Continuer la lecture de « Accident de mission : l’employeur doit prouver l’interruption de la mission pour motif personnel »

Les espaces du travail – Enjeux, savoirs, pratiques

(sous la coordination de) François Hubault

Le travail est une expérience qui se déploie dans des espaces multiples mais toujours articulés les uns aux autres.

Espace physique, espace social, espace dématérialisé, espace symbolique, espace public, … : comprendre à quelle diversité d’espaces l’activité est articulée, quelles dimensions elle habite vraiment, c’est un enjeu à la fois d’analyse et de conception des dispositifs mis en place pour la soutenir. Comprendre comment les plans – anthropologique, politique, technique, opératoire, … – organisent les conditions par lesquelles l’activité les reprend dans une expérience toujours singulière, telle est bien l’ambition de ce séminaire.

Les contributeurs, très divers dans leurs approches, ont permis de cibler plus particulièrement les thèmes suivants :

– les dimensions de l’espace qu’il faut considérer pour penser l’espace en rapport avec l’activité qui s’y déploie, en rapport avec ceux qui l’habitent, …
– dans quelle mesure l’évolution des organisations pose-t-elle de nouvelles questions ou fait-elle surgir de nouvelles dimensions liées à une inscription spatiale nouvelle de l’activité ?
– les effets de l’espace sur l’activité : conditionnement / soutien, contraintes / ressources, pénibilité / confort, … : de quoi dépend la qualité de l’espace pour l’activité ?
– ce que veut dire concevoir-organiser-gérer à partir de la prise en compte de l’expérience qu’ont les usagers-utilisateurs-opérateurs, … – de l’espace dans lequel on projette leur activité ?
– dans quelle mesure une approche spatialisée de certaines questions sensibles dans l’ordre social comme dans l’ordre professionnel – violence, incivilité, RPS, coopération, solidarité, … – permet-elle d’innover dans l’intervention, et d’enrichir leur compréhension ?

Continuer la lecture de « Les espaces du travail – Enjeux, savoirs, pratiques »

Les frais engagés sur prescription du médecin du travail ne sont pas automatiquement des frais professionnels

Dans cette affaire le médecin du travail a prescrit au salarié un examen ophtalmologique qui a été pris en charge par l’employeur. A la suite de cet examen le salarié a acheté une paire de lunettes de vue supplémentaire et en a demandé le remboursement à son employeur qui a refusé de prendre en charge cette dépense. Continuer la lecture de « Les frais engagés sur prescription du médecin du travail ne sont pas automatiquement des frais professionnels »