« Les enquêtes ouvrières dans l’Europe contemporaine » d’Éric Geerkens, Nicolas Hatzfeld, Isabelle Lespinet-Moret, Xavier Vigna

S’il est un spectre qui hante l’Europe des xixe et xxe siècles, c’est bien celui de la classe ouvrière. En témoignent les innombrables enquêtes qui lui sont consacrées : elles disent combien la « question sociale », telle qu’elle s’invente avec l’industrialisation, est d’abord une inquiétude sur la condition ouvrière et son évolution. Ces mondes ouvriers, si prompts aux soulèvements, constituent une énigme que de multiples enquêtes visent à résoudre, le plus souvent pour conjurer une menace. Continuer la lecture de « « Les enquêtes ouvrières dans l’Europe contemporaine » d’Éric Geerkens, Nicolas Hatzfeld, Isabelle Lespinet-Moret, Xavier Vigna »

« Moi, Silvio de Clabecq, militant ouvrier », de Silvio Marra & Françoise Thirionet

« Le ministre socialiste avait annoncé la construction d’une prison à la place des Forges comme plan de reconversion pour les travailleurs. Idée monstrueuse et provocatrice. Nous l’avions averti que s’il venait à la manifestation, nous le jetions dans le canal. D’ailleurs nous avions mobilisé deux maîtres-nageurs pour ce jour-là. » Continuer la lecture de « « Moi, Silvio de Clabecq, militant ouvrier », de Silvio Marra & Françoise Thirionet »

« Libre d’obéir. Le management, du nazisme à aujourd’hui » de Johann Chapoutot

Reinhard Höhn (1904-2000) est l’archétype de l’intellectuel technocrate au service du IIIe Reich. Juriste, il se distingue par la radicalité de ses réflexions sur la progressive disparition de l’État au profit de la « communauté » définie par la race et son « espace vital ». Brillant fonctionnaire de la SS — il termine la guerre comme Oberführer (général) —, il nourrit la réflexion nazie sur l’adaptation des institutions au grand Reich à venir — quelles structures et quelles réformes ? Continuer la lecture de « « Libre d’obéir. Le management, du nazisme à aujourd’hui » de Johann Chapoutot »

« Lubrizol : la catastrophe n’a pas (encore) eu lieu », Renaud Bécot

Ce texte est une version très réduite d’un article publié, moins d’une semaine après la catastrophe de Lubrizol, sur le site internet Les Terrestres.
Renaud Bécot est docteur en histoire de l’environnement et membre du Ruche (réseau universitaire de chercheurs en histoire environnementale)
Continuer la lecture de « « Lubrizol : la catastrophe n’a pas (encore) eu lieu », Renaud Bécot »

Risques au travail : les résultats de l’enquête Sumer

Après avoir publié les premiers résultats de l’enquête Sumer1 2017 en septembre 2019 la DARES2 vient de diffuser une nouvelle étude comparant les principales expositions aux risques professionnels dans les trois versants de la fonction publique et le secteur privé. Pour rappel, l’enquête Sumer est réalisée par des médecins du travail et de prévention sur la base d’entretiens et d’autoquestionnaires proposés aux salarié·es. Continuer la lecture de « Risques au travail : les résultats de l’enquête Sumer »

Un refus de se rendre à l’entretien d’évaluation

« Chère Madame L,
Vous me convoquez le 18 mars 2020 pour l’entretien d’appréciation.
Dans ces temps d’épidémie virale et mortelle, nous serons confinés quelques heures dans un local fermé. Et vous serez peut être amenée à me crier dessus (postillons). Continuer la lecture de « Un refus de se rendre à l’entretien d’évaluation »

La réforme nuit gravement…

Alors que le gouvernement poursuit la mise en œuvre du projet libéral de destruction du modèle social avec le projet de réforme des retraites et la remise en cause des services publics, la DGFIP et ses personnels sont depuis des années au cœur de cette cible idéologique. Continuer la lecture de « La réforme nuit gravement… »

Droit de retrait collectif au Louvre

Samedi : annonce de la fermeture du Salon de l’agriculture au motif de l’interdiction de rassemblement de plus de 5 000 personnes en espace confiné, annulation du semi-marathon de Paris (40 000 personnes en zone non confinée avec « participation internationale »). Et 49,3 ! Continuer la lecture de « Droit de retrait collectif au Louvre »

Absence de document unique ou de visite médicale : pas de préjudice systématique

Dans deux affaires la Cour de cassation a confirmé que pour obtenir des dommages et intérêts le ou la salarié·e doit prouver que le manquement de l’employeur à ses obligations (ici il s’agissait d’un défaut d’organisation d’une visite médicale et de l’absence de document unique) lui a causé un préjudice.

Cass., 27 juin 2018, no 17-15438 et Cass. soc., 25 septembre 2019, no 17-22224.