Les dépossédés de l’open space – Une critique écologique du travail

de Fanny Lederlin

Quel est le point commun entre un livreur à vélo, une agente d’entretien, un start-upper, une aide soignante et une « curatrice de contenus » ? Tous subissent les nouvelles modalités de travail imposées par la digitalisation, la robotisation et les méthodes contemporaines de management. Partout, le « néotravail » étend son emprise : du bureau au domicile, notre open space s’est élargi, et nous ne pouvons plus échapper aux injonctions à « aller plus vite », à nous « adapter » et à « nous engager à fond dans nos projets ». Continuer la lecture de « Les dépossédés de l’open space – Une critique écologique du travail »

Le nouvel esprit du salariat Rémunérations, autonomie, inégalités

de Sophie Bernard

Nous assistons depuis les années 1970 à une déstabilisation du salariat en France, mis en péril par la multiplication des formes d’emplois précaires et l’expansion du travail indépendant. Dans un tel contexte, l’évolution des formes de rémunération et de mobilisation de la main-d’œuvre contribue à fragiliser les salariés. Continuer la lecture de « Le nouvel esprit du salariat Rémunérations, autonomie, inégalités »

La raison des plus forts : Chronique du procès France Telecom

de Claire Robert (illustrations), Éric Beynel (coordonnée par)

Le 6 mai 2019 s’est ouvert le procès France Télécom. Didier Lombard, ex-président du groupe, comparaissait aux côtés de son ancien bras droit, Louis-Pierre Wenès, et de l’ex-directeur des ressources humaines Olivier Barberot pour des faits de harcèlement moral ayant conduit à de multiples suicides entre 2007 et 2010. Au premier rang des parties civiles, le syndicat Sud Solidaires, à l’origine de la plainte contre la direction de l’entreprise en 2009. Continuer la lecture de « La raison des plus forts : Chronique du procès France Telecom »

France Télécom : c’était interdit !

Un jugement qui fera date tant dans la gestion des ressources humaines que pour le droit du travail a été rendu le 20 décembre 2019 au tribunal correctionnel de Paris. Il clôt un procès hors norme qui, au fil de ses quarante-six audiences, a cherché à faire la lumière sur la responsabilité pénale de l’entreprise France Télécom et de sept de ses anciens dirigeants dans la crise sanitaire et sociale qui s’est déroulée en son sein entre 2007 et 2010. Au terme de son délibéré, et dans un jugement remarquablement motivé, le tribunal estime que la souffrance des travailleurs résulte bien d’une politique institutionnelle harcelante et condamne l’entreprise et les prévenus pour « harcèlement moral institutionnalisé », une première mondiale. Retour sur les principaux ressorts de ce jugement appelé à faire jurisprudence. Continuer la lecture de « France Télécom : c’était interdit ! »

La permanence Conditions de travail et Santé se déconfine : rendez-vous en septembre !

Issue des rencontres Neplusperdresaviealagagner, la permanence conditions de travail et santé se tient régulièrement à la Bourse du travail de Paris depuis 2017, accueillant et conseillant sur le champ des conditions de travail les salarié·es des entreprises privées et les agent·es de la fonction publique. Continuer la lecture de « La permanence Conditions de travail et Santé se déconfine : rendez-vous en septembre ! »

Tripode : la Cour administrative d’appel de Nantes a rendu ses arrêts ce 30 juin 2020

Cette audience concernait les dix dossiers des agents Tripode, issus du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, qui avaient été jugés prescrits par le tribunal administratif le 19 juin 2018. Continuer la lecture de « Tripode : la Cour administrative d’appel de Nantes a rendu ses arrêts ce 30 juin 2020 »

Et après ?

« Les dirigeants s’étaient, délibérément ou non, donné les moyens de ne pas être contredits dans leur façon de percevoir la situation de l’entreprise. Pour [eux], il n’y avait au fond pas d’alternative, donc pas de débat possible, pas de contradiction audible. »
Arnaud Mias, professeur de sociologie, La raison des plus forts. Continuer la lecture de « Et après ? »

Des outils pour agir contre le Covid-19

Un numéro vert d’appui syndical

Depuis le lundi 30 mars, l’Union syndicale Solidaires a mis en place un numéro vert d’appui syndical le 0 805 37 21 34. Alors que cette classe politique ne pense qu’à sauver le capitalisme, pour les milliers d’adhérentes et d’adhérents de notre Union syndicale, l’heure est à la protection de la santé et la vie des travailleurs et travailleuses. Dans de trop nombreux secteurs, les patron·nes refusent de fermer les lieux de travail sous la pression du gouvernement. Continuer la lecture de « Des outils pour agir contre le Covid-19 »

Enquête en Isère, collecte de témoignages

La crise sanitaire actuelle provoque une multitude de mises en danger sanitaires et sociales. Les gouvernants tirent profit du confinement pour développer des mesures de régression sociale et de contrôle des populations. Les patrons, les managers, les chefs sont souvent défaillants, voire oppressants. Les abus sont légion, et le nombre de salarié·es isolé·es également. Continuer la lecture de « Enquête en Isère, collecte de témoignages »