Quand les écrivains racontent les restructurations et la financiarisation des entreprises

Par Marc LORIOL, Sociologue, IDHES Paris 1

Le discours dominant sur l’économie présente le détricotage du droit du travail, la désindustrialisation, la montée des inégalités, comme des nécessités économiques. Les droits sociaux, les syndicats, les services publics sont vus comme des freins, des charges, qui pèseraient sur l’économie et les entreprises (confondues pour l’occasion). Cette idéologie vise à délégitimer tout récit alternatif, immédiatement taxé d’incompétence. Contre cette vision abstraite du travail, les romanciers, au premier chef ceux qui ont nourri leur écriture de leur propre expérience du monde du travail et de l’entreprise, nous racontent une autre histoire, d’autres points de vue. Continuer la lecture de « Quand les écrivains racontent les restructurations et la financiarisation des entreprises »

Éloge du carburateur, Essai sur le sens et la valeur du travail

widget« La génération actuelle de révolutionnaires du management s’emploie à inculquer de force la flexibilité aux salariés et considère l’éthos artisanal comme un obstacle à éliminer. On lui préfère de loin l’exemple du consultant en gestion, vibrionnant d’une tâche à l’autre et fier de ne posséder aucune expertise spécifique. Tout comme le consommateur idéal, le consultant en gestion projette une image de liberté triomphante au regard de laquelle les métiers manuels passent volontiers pour misérables et étriqués. Imaginez à côté le plombier accroupi sous l’évier, la raie des fesses à l’air. » Continuer la lecture de « Éloge du carburateur, Essai sur le sens et la valeur du travail »