À Édouard et à celles et ceux qui perdent leur vie en essayant de la gagner.

C’était le week-end et nous étions en train, avec retard comme souvent, de préparer le bouclage du bulletin « Et voilà » de février. Nous avions échangé en fin de semaine sur le contenu de la page actualités et eu des débats nourris autour du nouveau terme à la mode, le « Burn Out ». Continuer la lecture de « À Édouard et à celles et ceux qui perdent leur vie en essayant de la gagner. »

Boulots de merde

9782707185457Du cireur au trader, enquête sur l’utilité et la nuisance sociales des métiers
Pas un jour sans que vous entendiez quelqu’un soupirer : je fais un boulot de merde. Pas un jour peut-être sans que vous le pensiez vous-même. Ces boulots-là sont partout, dans nos emplois abrutissants ou dépourvus de sens, dans notre servitude et notre isolement, dans nos fiches de paie squelettiques et nos fins de mois embourbées. Ils se propagent à l’ensemble du monde du travail, nourris par la dégradation des métiers socialement utiles comme par la survalorisation des professions parasitaires ou néfastes. Continuer la lecture de « Boulots de merde »

Poussés au suicide

sssC’est au tour de l’hôpital d’être touché par une vague de suicides.
Un suicide c’est toujours un cataclysme. Pour la famille, les collègues, c’est le ciel qui tombe sur la tête.
Mais existe-t-il des liens entre l’activité professionnelle et le suicide ?
Est-ce qu’une femme, un homme, peuvent se suicider du fait de leur activité professionnelle ? Continuer la lecture de « Poussés au suicide »

La pompe à refoulement : Amorcez et devenez acteur de votre avenir

arton1876-8246bLe management et ses méthodes… Voilà qui nourrit les discussions, alimente les crispations, et qui est difficile à digérer.

Aujourd’hui à Météo-France, la méthode sélectionnée par notre PDG est des plus simples : « je veux, vous faites » et sa variante « vous ne vous souciez pas du pourquoi et je ne me préoccupe pas du comment ! ». Continuer la lecture de « La pompe à refoulement : Amorcez et devenez acteur de votre avenir »

Le travail en trompe-l’œil

rojos-couverture-le_travail_en_trompe-loeil« Contre le mur constitué par le pouvoir pur, libéré de ses entraves et habilement travesti, cogne la part vive du travail. Tous les jours, des symptômes – dépression ou suicides – révèlent le caractère intolérable de cet enfermement. Comment libérer l’activité réelle, sinon en perçant le mur, en ouvrant une brèche ? Et pour cela, il nous faut, nous aussi, nous affranchir de la fascination d’un pouvoir séducteur qui, installé en nous, fait que nous inclinons aux imitations et à l’ignorance de la réalité. Et si nous ne pouvons nous soutenir pour y arriver ni de l’institution, qui ne semble pas prête à recouvrer sa puissance, ni de la révolte, qui ne peut aujourd’hui se traduire en contrainte et limite, nous devons nous appuyer – du moins provisoirement – sur l’intime et simple conviction que nous partageons avec Artaud, selon laquelle : “On n’arrêtera jamais la vie.” »

S. M. Barkat

Éditions Rojos – Collection MIGRATIONS INTÉRIEURES

Vidéo de présentation du livre