Plusieurs accords signés à SOPRA STERIA

sol_infoLa méfiance prédomine, en particulier sur le temps de travail

Le contexte
À Sopra Steria, la direction nous serine que « les cadres n’ont pas d’horaire ». Ce n’est vrai que pour les cadres dirigeants, au forfait jours. Pour les autres cadres, c’est-à-dire l’immense majorité, c’est 35 heures par semaine. Continuer la lecture de « Plusieurs accords signés à SOPRA STERIA »

Le CHU de Besançon devra s’expliquer devant la justice dans l’affaire d’exposition à l’amiante

53-sud-sante53 agents, quatre syndicats et le CHSCT avaient porté plainte pour des expositions à l’amiante. Le CHU de Besançon est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui. Le procès aura lieu les 15 et 16 juin.
53 agents de l’hôpital Jean Minjoz exposés à l’amiante entre 2010 et 2013 avaient déposé plainte, ainsi que quatre syndicats – la CFDT, FO, la CGT et SUD – et le CHSCT. La justice reproche au CHU de Besançon, en tant que personne morale, d’avoir laissé ces salariés en contact avec de l’amiante présent dans le bâtiment, en toute connaissance de cause. L’établissement est renvoyé devant le tribunal correctionnel pour «mise en danger délibérée de la vie d’autrui».

Continuer la lecture de « Le CHU de Besançon devra s’expliquer devant la justice dans l’affaire d’exposition à l’amiante »

Modes d’emploi: les secrets de fabrication

bg_bandeau_haut« Secrets de Fabrication » : c’est une émission mensuelle animée par des syndicalistes de l’inspection du travail et de Pôle Emploi, elle lève le voile sur ce qui se passe réellement dans l’administration, de l’autre côté des guichets, mais aussi dans l’emploi, c’est-à-dire au travail et donc dans l’entreprise. Elle est diffusée sur Radio Fréquence Paris Plurielle (http://www.rfpp.net/) Continuer la lecture de « Modes d’emploi: les secrets de fabrication »

Délit d’obstacle aux missions de l’inspection du travail

Ce délit est prévu par l’article L. 8114-1 du code du travail : « Le fait de faire obstacle à l’accomplissement des devoirs d’un inspecteur ou d’un contrôleur du travail est puni d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 3 750 euros ». Continuer la lecture de « Délit d’obstacle aux missions de l’inspection du travail »

« Tout va très bien »

Lorsque l’on écoute le gouvernement ou le patronat ce n’est que plaintes et lamentations sur la triste situation des patrons, inquiets, stressés, harcelés par des réglementations tatillonnes, des hordes d’inspectrices et d’inspecteurs du travail… Tout cela alors que selon eux, la situation de la santé au travail et des conditions de travail des salariè-es n’a jamais été aussi bonne. C’est ce qui leur a permis dans le cadre de la contre réforme des retraites complémentaires de ponctionner sans scrupule la branche AT/MP (Accidents du Travail Maladies Professionnelles) alors même que il y a  une sous-déclaration et la sous-reconnaissance des maladies professionnelles et des accidents du travail qui n’a jamais été aussi forte et que  la Sécurité sociale et les pouvoirs publics ont entrepris de durcir les conditions de reconnaissance de certaines maladies professionnelles. Continuer la lecture de « « Tout va très bien » »

Temps de travail et sûreté nucléaire : l’irresponsabilité d’EDF

sud_energieUn objectif assumé par la Direction d’EDF : augmenter le temps de travail  de ses cadres- La raison avancée par la Direction est le surcroît de travail qui attend l’entreprise et ses salariés, alors qu’elle ne serait plus en capacité d’embaucher plus qu’elle ne le fait déjà. Il n’y aurait donc pas d’autre solution que de travailler plus. Ce surcroît de travail est attendu principalement dans le nucléaire. Continuer la lecture de « Temps de travail et sûreté nucléaire : l’irresponsabilité d’EDF »

Pressions sur l’inspectrice du travail chez TEFAL en Haute-Savoie.

34-sud-travail-aff-socLa convention internationale de l’OIT n°81 de 1947 garantit l’indépendance des agents de l’inspection du travail dans l’exercice de leur mission. L’article 6 prévoit que « Le personnel de l’inspection sera composé de fonctionnaires publics dont le statut et les conditions de service leur assurent la stabilité dans leur emploi et les rendent indépendants de tout changement de gouvernement et de toute influence extérieure indue. ». Concrètement cela veut dire qu’un inspecteur ou contrôleur décide seul de diligenter un contrôle dans les entreprises de son secteur et des suites qu’il donne. Il a un pouvoir d’appréciation et une latitude décisionnelle. La hiérarchie ne peut intervenir pour décider à sa place. Continuer la lecture de « Pressions sur l’inspectrice du travail chez TEFAL en Haute-Savoie. »

Pour des États généraux de la prévention de la santé des travailleuses et travailleurs

rectangleAprès le succès du meeting du 11 février 2015 à Paris, le collectif des travailleuses et travailleurs poursuit son travail et ses initiatives. Il a adressé ainsi il y a quelques jours à de nombreuses actrices et de nombreux acteurs de la santé au travail une invitation à participer à une réunion unitaire large préparatoire aux états généraux de la prévention de la santé des travailleuses et travailleurs qui se déroulera le lundi 20 avril 2014 à 14 h à la bourse du travail à Paris. Continuer la lecture de « Pour des États généraux de la prévention de la santé des travailleuses et travailleurs »

Un prochain trimestre de tous les dangers !

Les trois prochains mois sont lourds de défis puisque doit revenir à l’Assemblée nationale la loi Macron, dont nous avons déjà largement parlé, et qui comporte de nombreuses dispositions régressives, notamment sur le développement du travail du dimanche. Dans la foulée, c’est une loi sur « le dialogue social » qui nous est annoncée et dont nous devrions avoir le projet dans les prochains jours. D’autres dispositions
législatives ou réglementaires sont dans les tiroirs. L’objectif du gouvernement et du patronat est d’aboutir au vote de ces lois, au plus tard au début de l’été. Continuer la lecture de « Un prochain trimestre de tous les dangers ! »