Revue Agone, 2013, n° 50 – Réprimer & domestiquer : stratégies patronales

Ce numéro aborde les conditions de l’action collective en entreprise – de l’adhésion syndicale aux grèves – en plaçant la focale sur les dispositifs et stratégies patronales pour l’entraver et la canaliser. Si les sciences sociales se sont de nouveau penchées sur les mobilisations professionnelles et les conflits du travail depuis la fin des années 2000, les travaux sont souvent réduits à l’étude des transformations du syndicalisme lui-même (professionnalisation, stratégies de syndicalisation, etc.) et du contexte socio-économique dans lequel il opère. Les politiques patronales vis-à-vis de l’action des salariés, et en premier lieu des syndicalistes, restent un angle mort sociologique.
Continuer la lecture de « Revue Agone, 2013, n° 50 – Réprimer & domestiquer : stratégies patronales »

HesaMag #06 – Grande distribution : des travailleurs bradés

Ce sixième numéro de HesaMag examine les conditions de travail dans la grande distribution, avec une attention particulière pour les employés des grandes surfaces à prédominance alimentaire. L’essor de ce secteur a permis à des centaines de milliers d’Européens d’obtenir un travail, parmi lesquels de nombreux jeunes. Cette insertion professionnelle implique généralement de renoncer à un certain nombre d’aspirations sur le plan du bien-être au travail, et même au niveau de la vie privée.
Continuer la lecture de « HesaMag #06 – Grande distribution : des travailleurs bradés »

« La Nouvelle Revue du Travail »

Le Premier numéro de La Nouvelle Revue du Travail (automne 2012) a paru. Vous pouvez le consulter et lire les articles à l’adresse suivante : http://nrt.revues.org.

La Nouvelle Revue du Travail est une revue scientifique dont les auteurs, chercheurs ou praticiens, s’adressent au public académique et à celui des entreprises et des administrations publiques, à un moment où l’enseignement supérieur forme plus d’intervenants que de chercheurs. Le travail est pensé comme une notion transversale au carrefour des différents courants de la sociologie. La revue est ouverte à toutes les disciplines dès lors que les auteurs traitent du travail (au sens large). La nouvelle revue du travail s’intéresse au travail à l’échelle internationale ; elle encourage le bilinguisme en diffusant des articles publiés dans une des grandes langues internationales et en français. Continuer la lecture de « « La Nouvelle Revue du Travail » »

« Vulnérabilités au travail », Naissance et actualité de la psychopathologie du travail, de Claude Veil

L’ouvrage présente des textes essentiels d’un des fondateurs de la psychopathologie du travail : ils éclairent, dans un langage accessible à tous, les débats contemporains sur les processus de dégradation de la santé au travail et d’exclusion des dits « vulnérables ».
Cet ouvrage s’inscrit dans la lignée des rééditions de textes des fondateurs de la psychopathologie du travail initiées chez érès avec Le Guillant et Tosquelles. En s’attachant à la question de la fabrication des « inaptes », « handicapés », « vulnérables », du statut assigné et du traitement différentialiste qui leur est réservé et qui les installent dans l’exclusion, Claude Veil donne des outils pour comprendre les processus à l’origine de la souffrance au travail et agir dans le but de les transformer. Des textes d’une grande actualité. Continuer la lecture de « « Vulnérabilités au travail », Naissance et actualité de la psychopathologie du travail, de Claude Veil »

« La santé n’a pas de prix » : voyage au coeur des CHSCT

Livre de Hélène Adam, syndicaliste, et Louis-Marie Barnier, syndicaliste et sociologue, anciens membres de CHSCT.

– 25 000 Comités Hygiène Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) réunissent élus du personnel, direction, médecin du travail et inspecteur du travail.
– Que se passe-t-il dans les CHSCT ? Comment y traite-t-on des questions de santé au travail ? Comment mettre en avant le droit à la santé ? Continuer la lecture de « « La santé n’a pas de prix » : voyage au coeur des CHSCT »

« La chaîne invisible »

Livre de Jean-Pierre Durand, professeur de sociologie à l’université d’évry où il a fondé le Centre de recherche Pierre-Naville.

Au cours des vingt dernières années, le monde du travail a changé de planète. Flexibilité de la main-d’oeuvre, précarité des contrats, exigence de qualité totale, déclin de la notion objective de qualification au profit de la « compétence » définie par l’employeur, plans sociaux dans les entreprises rentables, implication et responsabilisation des travailleurs, organisation en réseau, etc. Continuer la lecture de « « La chaîne invisible » »

« La performance totale : nouvel esprit du capitalisme ? »

Par Florence Jany-Catrice, aux presses universitaires du septentrion, dans la collection « capitalismes, éthique, institutions ».

Envisager la mesure des performances sur le registre de la « métrologie » n’a pas uniquement un effet réducteur. Lorsque les formes pluralistes de l’évaluation sont ignorées, ce sont les registres de l’efficacité qui faisaient valoir l’intérêt général qui disparaissent, telles que les dimensions civiques ou civiles d’accès aux services pour tous, de bien-être par le travail, de maintien et de consolidation des droits du public. Continuer la lecture de « « La performance totale : nouvel esprit du capitalisme ? » »

« Travail & Démocratie, points d’interrogation »

Ce livre fait suite au DVD 28 ciné-flash Travail & Démocratie. Cet ouvrage collectif entend amplifier le débat public sur la place du travail dans la démocratie et celle des enjeux démocratiques au sein du monde du travail. C’est le meilleur hommage rendu à la dernière initiative politique de Claire Villiers par le collectif Travail & Démocratie que nous avons fondé ensemble. C’est une invitation à ouvrir enfin le débat public sur la centralité du travail dans la refondation de la démocratie. Continuer la lecture de « « Travail & Démocratie, points d’interrogation » »

Revue « Les Mondes du Travail »

Dans un monde en plein bouleversement, la centralité du travail est à la fois incontestable et, bien souvent, hautement problématique. S’il est toujours à dominante salarié, le travail se pluralise au travers des processus d’éclatement du statut de l’emploi, de l’émergence de figures se situant à la lisière du salariat tout comme par effet d’extension du chômage et de la précarité. La division sociale du travail s’entrecroise avec une division sexuelle du travail dont l’écho résonne autant dans l’espace privé que public. Polarisées socialement, les relations de travail ne sauraient être abordées sans prendre en compte l’action collective et les relations professionnelles tout comme l’action publique ou celle des entreprises. C’est pourquoi « Les Mondes du Travail » souhaitent contribuer au décloisonnement des problématiques de recherche sur le travail, l’emploi et les relations professionnelles. Continuer la lecture de « Revue « Les Mondes du Travail » »

Journal TRAVAILS

Le journal TRAVAILS rassemble depuis 2011 un groupe fondé – à la suite d’une oeuvre musicale de Nicolas Frize centrée sur l’humain au travail – par Nicolas Frize, Yves Clot, Jean-Pierre Burdin, Gérard Paris-Clavel, Andrée Bergeron, Damien Cru, Jamila El Idrissi, Julie Gonzalez, Malila Litim, Jean-Luc Tomas, Danielle Avoiof, Aude Halary… Continuer la lecture de « Journal TRAVAILS »