« Vulnérabilités au travail », Naissance et actualité de la psychopathologie du travail, de Claude Veil

L’ouvrage présente des textes essentiels d’un des fondateurs de la psychopathologie du travail : ils éclairent, dans un langage accessible à tous, les débats contemporains sur les processus de dégradation de la santé au travail et d’exclusion des dits « vulnérables ».
Cet ouvrage s’inscrit dans la lignée des rééditions de textes des fondateurs de la psychopathologie du travail initiées chez érès avec Le Guillant et Tosquelles. En s’attachant à la question de la fabrication des « inaptes », « handicapés », « vulnérables », du statut assigné et du traitement différentialiste qui leur est réservé et qui les installent dans l’exclusion, Claude Veil donne des outils pour comprendre les processus à l’origine de la souffrance au travail et agir dans le but de les transformer. Des textes d’une grande actualité. Continuer la lecture de « « Vulnérabilités au travail », Naissance et actualité de la psychopathologie du travail, de Claude Veil »

« La santé n’a pas de prix » : voyage au coeur des CHSCT

Livre de Hélène Adam, syndicaliste, et Louis-Marie Barnier, syndicaliste et sociologue, anciens membres de CHSCT.

– 25 000 Comités Hygiène Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) réunissent élus du personnel, direction, médecin du travail et inspecteur du travail.
– Que se passe-t-il dans les CHSCT ? Comment y traite-t-on des questions de santé au travail ? Comment mettre en avant le droit à la santé ? Continuer la lecture de « « La santé n’a pas de prix » : voyage au coeur des CHSCT »

« La chaîne invisible »

Livre de Jean-Pierre Durand, professeur de sociologie à l’université d’évry où il a fondé le Centre de recherche Pierre-Naville.

Au cours des vingt dernières années, le monde du travail a changé de planète. Flexibilité de la main-d’oeuvre, précarité des contrats, exigence de qualité totale, déclin de la notion objective de qualification au profit de la « compétence » définie par l’employeur, plans sociaux dans les entreprises rentables, implication et responsabilisation des travailleurs, organisation en réseau, etc. Continuer la lecture de « « La chaîne invisible » »

« La performance totale : nouvel esprit du capitalisme ? »

Par Florence Jany-Catrice, aux presses universitaires du septentrion, dans la collection « capitalismes, éthique, institutions ».

Envisager la mesure des performances sur le registre de la « métrologie » n’a pas uniquement un effet réducteur. Lorsque les formes pluralistes de l’évaluation sont ignorées, ce sont les registres de l’efficacité qui faisaient valoir l’intérêt général qui disparaissent, telles que les dimensions civiques ou civiles d’accès aux services pour tous, de bien-être par le travail, de maintien et de consolidation des droits du public. Continuer la lecture de « « La performance totale : nouvel esprit du capitalisme ? » »

« Travail & Démocratie, points d’interrogation »

Ce livre fait suite au DVD 28 ciné-flash Travail & Démocratie. Cet ouvrage collectif entend amplifier le débat public sur la place du travail dans la démocratie et celle des enjeux démocratiques au sein du monde du travail. C’est le meilleur hommage rendu à la dernière initiative politique de Claire Villiers par le collectif Travail & Démocratie que nous avons fondé ensemble. C’est une invitation à ouvrir enfin le débat public sur la centralité du travail dans la refondation de la démocratie. Continuer la lecture de « « Travail & Démocratie, points d’interrogation » »

Revue « Les Mondes du Travail »

Dans un monde en plein bouleversement, la centralité du travail est à la fois incontestable et, bien souvent, hautement problématique. S’il est toujours à dominante salarié, le travail se pluralise au travers des processus d’éclatement du statut de l’emploi, de l’émergence de figures se situant à la lisière du salariat tout comme par effet d’extension du chômage et de la précarité. La division sociale du travail s’entrecroise avec une division sexuelle du travail dont l’écho résonne autant dans l’espace privé que public. Polarisées socialement, les relations de travail ne sauraient être abordées sans prendre en compte l’action collective et les relations professionnelles tout comme l’action publique ou celle des entreprises. C’est pourquoi « Les Mondes du Travail » souhaitent contribuer au décloisonnement des problématiques de recherche sur le travail, l’emploi et les relations professionnelles. Continuer la lecture de « Revue « Les Mondes du Travail » »

Journal TRAVAILS

Le journal TRAVAILS rassemble depuis 2011 un groupe fondé – à la suite d’une oeuvre musicale de Nicolas Frize centrée sur l’humain au travail – par Nicolas Frize, Yves Clot, Jean-Pierre Burdin, Gérard Paris-Clavel, Andrée Bergeron, Damien Cru, Jamila El Idrissi, Julie Gonzalez, Malila Litim, Jean-Luc Tomas, Danielle Avoiof, Aude Halary… Continuer la lecture de « Journal TRAVAILS »

Nouvelle revue de psychosociologie : Le management « hors sujet » ?

N°13 de la revue
Le management est partout : non seulement en entreprise, mais aussi à l’hôpital, à l’université, dans les administrations, le secteur social, associatif, culturel… Il s’y donne à voir tour à tour en tant que pratique, technique, organisation, discours, science ou idéologie, restructurant le champ des conduites et des relations professionnelles jusqu’aux frontières de l’intime. Gestion individualisée des ressources humaines, stages de développement personnel, coaching : la subjectivité humaine serait-elle donc devenue soluble dans le management ? A moins qu’elle ne demeure son point aveugle, préférence étant en réalité donnée à l’individu normé plutôt qu’au sujet singulier, conflictuel et divisé.
Avec les contributions (entre autres) de : Nicole Aubert, Vincent de Gaulejac, Christophe Dejours, Yiannis Gabriel, Gilles Herreros, Laurent Lapierre, Danièle Linhart, Yvon Pesqueux, Maurice Thévenet…

Revue PISTES

La revue Pistes (Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé) est une revue scientifique interdisciplinaire Québecoise s’intéressant aux aspects sociaux et humains du travail et à leurs liens avec la santé des personnes. Elle privilégie les approches de recherche prenant en compte le travail réel et s’intéresse particulièrement aux thématiques innovatrices sur le travail et la santé. Elle vise également à un transfert des connaissances issues de travaux dans divers domaines qui touchent le travail et la santé.

Revue à consulter ici

José Rose : Qu’est ce que le travail non qualifié ?

Paris, La Dispute, coll. « Travail et salariat »

On constate aujourd’hui une recrudescence des emplois dits « non qualifiés », payés au salaire minimum, ayant un statut dégradé et n’offrant que peu de perspectives professionnelles. Dès lors, il devient urgent de comprendre précisément ce que signifie précisément « la qualification » et la « non-qualification » du travail, de l’emploi et des personnes, pour envisager au niveau politique, comme le propose l’ouvrage, de « requalifier le travail ». L’ouvrage propose ainsi de répondre à des questions qui sont au coeur des politiques actuelles du travail : est-ce l’emploi, le travail ou la personne qui sont non qualifiés ? Peut-on vraiment parler de non qualification ? Qui sont les sortants de l’école sans qualification ni diplôme et que deviennent-ils ? Qui occupe les emplois classés non qualifiés ? Comment peut-on qualifier le travail ? Continuer la lecture de « José Rose : Qu’est ce que le travail non qualifié ? »