Au cœur de la dimenstion culturelle du management

Sous la direction de Pierre Dupriez et Blandine Vanderlinden
L’ouvrage renouvelle la manière d’aborder la dimension culturelle. On retiendra que la culture est essentiellement construction de sens, que l’entreprise doit se lire comme un système ouvert sur son environnement, que seul un regard attentif permet d’interroger les représentations différentes, Continuer la lecture de « Au cœur de la dimenstion culturelle du management »

Pratiques N°76 : Travail et santé, passer de la plainte à l’offensive

Les cahiers de la médecine utopique

Conserver sa santé tout en travaillant, prendre du plaisir en exerçant correctement son métier passe par un repositionnement des travailleurs et de tous ceux qui peuvent les aider à passer de la plainte à l’offensive. Continuer la lecture de « Pratiques N°76 : Travail et santé, passer de la plainte à l’offensive »

Le réemploi dans les sociétés d’accumulation

Dans la vie sociale des objets, la phase « déchet », moment où ils sont sans usage ni valeur, ne devrait plus être que transitoire. Alors que nous continuons de produire de plus en plus de biens tout en prétendant limiter les déchets, nos objets-restes doivent redevenir des richesses. Continuer la lecture de « Le réemploi dans les sociétés d’accumulation »

Moi, petite entreprise

Les auto-rentrepreneurs, de l’utopie à la réalité, Sarah Abdelnour.
« Faire de la France un pays d’entrepreneurs ». Tel a été l’un des objectifs des politiques menées ces dernières années, dont le point d’orgue est le régime d’auto-entrepreneur, mis en place en 2008, qui a suscité depuis plus d’un million d’inscriptions. Continuer la lecture de « Moi, petite entreprise »

La siliconisation du monde

L’irrésistible expansion du libéralisme numérique.

Berceau des technologies numériques (Google, Apple, Facebook, Uber, Netflix, etc.), la Silicon Valley incarne l’insolente réussite industrielle de notre époque. Cette terre des chercheurs d’or, devenue après-guerre le cœur du développement de l’appareil militaire et de l’informatique, est aujourd’hui le lieu d’une frénésie innovatrice qui entend redéfinir de part en part nos existences à des fins privées, tout en déclarant oeuvrer au bien de l’humanité. Continuer la lecture de « La siliconisation du monde »

Les souffrances invisibles : Pourquoi une approche des conditions de travail par le genre rend visibles certains risques pour la santé

Résumé de plusieurs chapitres du livre : Les souffrances invisibles : Pour une science du travail à l’écoute des gens (Écosociété, Montréal, 2016, 230 pp) par Karen Messing, Professeure émérite, Département des sciences biologiques, Université du Québec à Montréal.

Nés des préoccupations d’égalité et de revendications syndicales des années 1970, des partenariats université-syndicats ont pu conduire des formations et des recherches sur la santé des travailleuses québécoises. Continuer la lecture de « Les souffrances invisibles : Pourquoi une approche des conditions de travail par le genre rend visibles certains risques pour la santé »

L’ergonome et le chantier

qr81Francis Six
Préface de François Daniellou

Fort de trente années de recherches-actions et d’interventions dans les entreprises du BTP, l’auteur de cet ouvrage partage les outils et méthodes qu’il a testés et validés pour améliorer les conditions de travail, concevoir des matériels et des outils adaptés et surtout concevoir et préparer le chantier. Les ergonomes, les conducteurs de travaux, les chefs de chantier et les ingénieurs des méthodes y trouveront des ressources pour être plus efficaces. Les étudiants et plus largement toute personne s’intéressant au travail, aux fonctionnements collectifs, aux organisations… trouveront matière pour faire du travail de chantier une source de réflexion et d’action. Continuer la lecture de « L’ergonome et le chantier »

Le travail mort-vivant

arton1747-17616Dans le magazine mensuel CQFD n° 147 d’octobre un dossier spécial 12 pages

« J’ai vu rouge, j’ai eu envie de le tuer » > 1er mai 2016. Alors que tout le  monde battait le pavé en détestant la police, Christophe Massot nous proposait, dans La parole au travail, d’écouter un fonctionnaire qui, poussé à bout par sa direction, a pensé commettre l’irréparable. Non pas le suicide, mais le meurtre. Récit. Continuer la lecture de « Le travail mort-vivant »