Orange stressé, Le management par le stress à France Télécom, Ivan du Roy

France Télécom est devenue un géant mondial des télécommunications. L’ancienne entreprise publique est présentée comme le modèle d’une privatisation réussie, dans un secteur qui connaît une extraordinaire mutation technologique. Mais il y a un grave revers à cette médaille, beaucoup moins médiatisé que les profits records de la firme : parmi ses 100 000 salariés hexagonaux, deux sur trois se déclarent stressés. Un mal-être généralisé qui a pour symptômes la banalisation du recours aux anxiolytiques, la progression des arrêts maladie de longue durée, l’augmentation des démissions et la multiplication troublante de suicides.

C’est cette réalité méconnue que dévoile ce livre, fruit d’une enquête auprès de salariés, de syndicalistes, de médecins ou d’experts en santé au travail. Et qui s’appuie également sur les travaux de l’Observatoire du stress et des mobilités forcées à France Télécom, créé à l’initiative d’organisations syndicales. Ivan du Roy y montre comment le « management par le stress » a été érigé en système par les dirigeants de l’entreprise, dans le but notamment de pousser vers la sortie des milliers de salariés. Ce management « sournois » et « vicieux » ? selon les mots des salariés ? s’est progressivement déployé avec la privatisation, alors que les profits s’accroissaient.

En ce sens, le cas de France Télécom est tristement exemplaire : c’est un laboratoire pour la gestion du personnel par la souffrance au travail, une expérimentation de ce qui peut se produire demain dans d’autres grandes entreprises et services publics, de La Poste à l’Éducation nationale.

Les Invisibles, film de Louis-Julien Petit

Suite à une décision municipale, l’Envol, centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Désormais, tout est permis ! Continuer la lecture de « Les Invisibles, film de Louis-Julien Petit »

Le Ministre est enceinte ou la grande querelle de la féminisation des noms, Bernard Cerquiglini

La querelle de la féminisation des noms de métiers (titres, grades, fonctions…) est exemplaire du rôle de la langue dans notre pays. En dix ans, elle a rythmé un des changements les plus rapides et les plus étendus de son histoire. Mêlant, tout comme l’interminable débat orthographique, le linguistique et le politique, opposant les conservateurs et les interventionnistes, confrontant le patrimonial et le fonctionnel, elle fait du français une langue querelle. La récente controverse sur l’écriture inclusive l’a montré à nouveau. Continuer la lecture de « Le Ministre est enceinte ou la grande querelle de la féminisation des noms, Bernard Cerquiglini »

Travail gratuit : la nouvelle exploitation ?, Maud Simonet

Qu’y a-t-il de commun entre une bénévole chargée des activités périscolaires dans une école, une allocataire de l’aide sociale qui nettoie les parcs de New York ou le rédacteur d’un blog en ligne ? Des milliers d’heures de travail exercées gratuitement pour faire fonctionner associations, services publics et entreprises. Continuer la lecture de « Travail gratuit : la nouvelle exploitation ?, Maud Simonet »

Les inégalités ici et maintenant : femmes et hommes sur le marché du travail, Margaret Maruani

Margaret Maruani est sociologue et directrice de recherche au CNRS.

Cet article est un plaidoyer contre deux idées fausses. En premier lieu, il s’attaque à celle-ci : Les inégalités entre hommes et femmes ? Résiduelles, dit-on, nous sommes sur la bonne voie. Mais non, il faut le dire et le répéter, il n’y a pas de pente naturelle vers l’égalité. C’est l’inégalité qui demeure l’évidence. Ses frontières sont mouvantes, certes, mais elles se déplacent plus qu’elles ne s’effacent. Elles se cumulent, s’entrecroisent et se redéployent. Et puis, immédiatement après ou avant, celle-là : Le travail, cet obscur objet de recherche serait devenu ringard. Cela fait près de quarante ans que nous entendons ce petit couplet, sous des vocables divers. Continuer la lecture de « Les inégalités ici et maintenant : femmes et hommes sur le marché du travail, Margaret Maruani »

Des formations syndicales pour l’égalité femme-homme et l’émancipation de tou·te·s !

Les inégalités entre femmes et hommes résistent aux évolutions sociales et législatives des dernières décennies, il suffit par exemple de se pencher sur les inégalités salariales pour le constater : à temps de travail et métier équivalent, on observe 12,8% d’écart de salaire, et « toutes choses égales par ailleurs » autour de 9% de l’écart reste « inexpliqué » ! Tout un système inégalitaire se manifeste et se reproduit dans la vie professionnelle, et concerne de plein pied le syndicalisme, plus encore lorsqu’il se revendique « de transformation sociale ». Or, les « questions femmes » ont longtemps été négligées par le mouvement ouvrier et syndical, et sont encore trop souvent perçues comme secondaires ou du ressort exclusif des femmes. Continuer la lecture de « Des formations syndicales pour l’égalité femme-homme et l’émancipation de tou·te·s ! »

La reconnaissance du harcèlement sexuel d’ambiance ou environnemental : une décision qui fera date

Dans cette affaire, une salariée avait dénoncé auprès de son employeur un climat de travail très dégradé et ouvertement sexiste. L’employeur n’ayant pas agi pour mettre un terme aux propos à connotation sexuelle et tout particulièrement dégradants à l’égard des femmes, la salariée n’a pas supporté ce contexte de travail qui a eu des conséquences importantes sur son état de santé. Licenciée pour inaptitude après plusieurs arrêts de travail successifs, l’intéressée a engagé une procédure devant le juge des prud’hommes pour obtenir la résiliation de son contrat du travail pour manquement grave de son employeur à ses obligations contractuelles. L’employeur a fait appel de la décision du conseil des prud’hommes, estimant qu’il avait tenu compte des alertes de la salariée et qu’aucun fait de harcèlement moral et sexuel ne pouvait être démontré. Continuer la lecture de « La reconnaissance du harcèlement sexuel d’ambiance ou environnemental : une décision qui fera date »

Le rapport Dharréville
Enquête de l’Assemblée Nationale sur les maladies et pathologies professionnelles dans l’industrie (risques chimiques, psychosociaux ou physiques) et les moyens à déployer pour leur élimination

La commission d’enquête de l’Assemblée Nationale a adopté à l’unanimité ce rapport le 19 juillet 2018. Il est à signaler que la députée Charlotte Lecocq était membre de la commission et qu’elle en a été une des vice-présidentes.

Lors de l’examen du rapport le rapporteur a rappelé la préoccupation majeure de la commission à savoir « réfléchir aux moyens de renforcer la prévention alors que le système actuel est avant tout centré sur la réparation ». Continuer la lecture de « Le rapport Dharréville
Enquête de l’Assemblée Nationale sur les maladies et pathologies professionnelles dans l’industrie (risques chimiques, psychosociaux ou physiques) et les moyens à déployer pour leur élimination »

Le rapport Frimat
Prévention et prise en compte de l’exposition des travailleurs aux agents chimiques dangereux

Chargé le 20 novembre 2017 par les ministres du travail et de la santé d’une mission relative aux risques chimiques, Paul Frimat a remis son rapport en avril 2018 mais il ne fut rendu public que fin août. Continuer la lecture de « Le rapport Frimat
Prévention et prise en compte de l’exposition des travailleurs aux agents chimiques dangereux »