Demain, le travail 7èmes rencontre de Santé et travail, palais du Luxembourg

Question à Émilie Counil, épidémiologiste, enseignante-chercheuse à  l’EHESP, site de Saint-Denis, et vous avez été directrice du Giscop 93, un groupement d’intérêt scientifique visant à rendre plus visibles les cancers professionnels. La précarité a toujours été un obstacle de plus à la reconnaissance des cancers professionnels, mais aussi à une meilleure prévention des expositions, qu’il s’agisse de celles à des produits toxiques, ou à d’autres formes de travail délétères, comme le travail de nuit qui a été classé probablement cancérogène par le Circ. Comment voyez-vous  l’évolution de la prévention des risques professionnels, avec une  Ubérisation généralisée du monde du travail ? Quels garde-fous faudrait-il imaginer ? Continuer la lecture de « Demain, le travail 7èmes rencontre de Santé et travail, palais du Luxembourg »

Qui a tué les verriers de Givors ?

Dans la petite ville de Givors, proche de Lyon, des hommes meurent les uns après les autres, emportés par des cancers à un âge relativement jeune. Leur point commun : ils ont travaillé pour produire des bouteilles et des pots à la verrerie qui a fermé ses portes en 2003.

Continuer la lecture de « Qui a tué les verriers de Givors ? »

Santé au travail, le visible, l’invisible et les ministres

Beaucoup de chiffres portant sur les accidents du travail, les maladies professionnelles ont été publiés ces dernières semaines. Leur lecture mérite de s’y arrêter quelques instants et de s’interroger sur ce qu’ils nous disent des conditions de travail et de leurs conséquences sur la santé des travailleuses et des travailleurs. Continuer la lecture de « Santé au travail, le visible, l’invisible et les ministres »

La fabrique de l’homme nouveau. Travailler, consommer, se taire ?

Cet ouvrage montre la rupture anthropologique en cours dans le travail et dans la consommation du citoyen. L’avènement du lean ma­nagement s’est accompagné d’une promotion de l’autonomie et de la responsabilisation au travail pour tous. Mais les exigences du capitalisme ont ren­forcé l’encadrement des salariés (et des travailleurs indépendants) de bas en haut de l’édifice productif dans l’industrie et dans les services privés ou pu­blics. Les résistances sont rares dans un contexte d’af­faiblissement du syndicalisme : l’augmentation des charges de travail et le nouveau management (souvent brutal sous des apparences participatives) ont conduit à une détérioration de la santé au travail et à la multiplication des suicides sur les lieux de travail. Continuer la lecture de « La fabrique de l’homme nouveau. Travailler, consommer, se taire ? »

Abrégé du Capital de Karl Marx

C’est au cours d’un séjour en prison pour tentative d’insurrection pendant l’hiver 1877-1878 que Carlo Cafiero rédigea cet Abrégé. Communiste libertaire, il s’était opposé à Karl Marx lors de la scission de la 1ère Internationale. Il reconnaissait toutefois la grande valeur du Capital, sa portée révolutionnaire. « Ce livre représente la vérité nouvelle qui démolit, met en pièces et disperse aux vents tout un édifice d’erreurs et de mensonges. » Continuer la lecture de « Abrégé du Capital de Karl Marx »

Corporate au Méliès (suite et fin)

Elle est DRH dans ce qu’on devine être une multinationale (Ézen) et elle a le physique de l’emploi. On lui a appris à ne pas faire de sentiments, à être une tueuse (killeuse) et elle l’est, sans états d’âme. Et elle s’exécute. Et elle exécute, symboliquement bien sûr, un cadre en disgrâce qui se suicide après une dispute avec elle et avec le patron. Continuer la lecture de « Corporate au Méliès (suite et fin) »

Les batailles du dimanche

« Jour du Seigneur », le dimanche a longtemps été dédié à l’assistance aux offices religieux. Le XIXe siècle industriel en a fait un jour travaillé comme les autres, et ce sont finalement les luttes pour l’amélioration des conditions de travail qui ont poussé l’ensemble des pays industrialisés à renouer avec la tradition du dimanche chômé. Si aujourd’hui le dimanche demeure « un jour pas comme les autres », force est de constater que depuis trois décennies un processus de dérégulation du repos dominical est à l’œuvre tant en France qu’en Europe. Continuer la lecture de « Les batailles du dimanche »

Ordonnances: la santé des travailleuses et travailleurs menacée

Dans la continuité de ses prédécesseurs, le gouvernement entend imposer un nouveau détricotage du Code du travail, le quatrième en quatre ans ! La logique qui l’habite et la rhétorique qui l’accompagne sont toujours les mêmes : le travail et avec lui les droits des travailleurs sont vus comme un obstacle, quand ce n’est pas un coût, empêchant de « libérer l’entreprise » ; et au nom d’un hypothétique dialogue social, on multiplie en fait les possibilités de contourner ou d’abandonner les protections ou les acquis sociaux prévus par la loi. Continuer la lecture de « Ordonnances: la santé des travailleuses et travailleurs menacée »

« les sentinelles »

Un film documentaire de Pierre Pézerat

Josette Roudaire et Jean-Marie Birbès étaient ouvriers, en contact avec l’amiante. Paul François, agriculteur, a été intoxiqué par un pesticide de Monsanto, le Lasso. Continuer la lecture de « « les sentinelles » »