Quelles stratégies syndicales développer face aux régressions du code du travail? Réflexions et interpellations…

Le CHSCT a contribué à faire émerger les pressions au travail et les souffrances d’un nombre croissant de salarié-es. Mais le bilan des CHSCT reste contrasté avec souvent bien des difficultés pour faire appliquer le code du travail, pour s’approprier les prérogatives de l’instance, comprendre la réglementation et sa mise en pratique. Par ailleurs, les logiques d’institutionnalisation de l’instance font parfois dégâts avec des tensions entre les syndicalistes qui s’accommodent des situations et celles et ceux qui remettent en cause le pouvoir patronal. Malgré ces difficultés, des CHSCT (mais pas forcément la majorité) ont beaucoup alertés, mobilisés, agit en justice et mis en cause l’arbitraire patronal. Instance proche des salarié-es, ce sont essentiellement les mobilisations et les possibilités d’agir en justice que le patronat veut remettre en cause avec leur suppression . Continuer la lecture de « Quelles stratégies syndicales développer face aux régressions du code du travail? Réflexions et interpellations… »

Quand les écrivains racontent les restructurations et la financiarisation des entreprises

Par Marc LORIOL, Sociologue, IDHES Paris 1

Le discours dominant sur l’économie présente le détricotage du droit du travail, la désindustrialisation, la montée des inégalités, comme des nécessités économiques. Les droits sociaux, les syndicats, les services publics sont vus comme des freins, des charges, qui pèseraient sur l’économie et les entreprises (confondues pour l’occasion). Cette idéologie vise à délégitimer tout récit alternatif, immédiatement taxé d’incompétence. Contre cette vision abstraite du travail, les romanciers, au premier chef ceux qui ont nourri leur écriture de leur propre expérience du monde du travail et de l’entreprise, nous racontent une autre histoire, d’autres points de vue. Continuer la lecture de « Quand les écrivains racontent les restructurations et la financiarisation des entreprises »

Syndicalisme et santé au travail

Quel renouvellement de la conflictualité au travail ?
Lucie Goussard, Guillaume Tiffon

À l’heure où se multiplient les témoignages de salariés en souffrance et s’accumulent les études faisant état d’une dégradation des conditions de
travail, les organisations syndicales sont plus que jamais attendues sur le terrain de la prévention des risques professionnels. Continuer la lecture de « Syndicalisme et santé au travail »

Les espaces du travail – Enjeux, savoirs, pratiques

(sous la coordination de) François Hubault

Le travail est une expérience qui se déploie dans des espaces multiples mais toujours articulés les uns aux autres.

Espace physique, espace social, espace dématérialisé, espace symbolique, espace public, … : comprendre à quelle diversité d’espaces l’activité est articulée, quelles dimensions elle habite vraiment, c’est un enjeu à la fois d’analyse et de conception des dispositifs mis en place pour la soutenir. Comprendre comment les plans – anthropologique, politique, technique, opératoire, … – organisent les conditions par lesquelles l’activité les reprend dans une expérience toujours singulière, telle est bien l’ambition de ce séminaire.

Les contributeurs, très divers dans leurs approches, ont permis de cibler plus particulièrement les thèmes suivants :

– les dimensions de l’espace qu’il faut considérer pour penser l’espace en rapport avec l’activité qui s’y déploie, en rapport avec ceux qui l’habitent, …
– dans quelle mesure l’évolution des organisations pose-t-elle de nouvelles questions ou fait-elle surgir de nouvelles dimensions liées à une inscription spatiale nouvelle de l’activité ?
– les effets de l’espace sur l’activité : conditionnement / soutien, contraintes / ressources, pénibilité / confort, … : de quoi dépend la qualité de l’espace pour l’activité ?
– ce que veut dire concevoir-organiser-gérer à partir de la prise en compte de l’expérience qu’ont les usagers-utilisateurs-opérateurs, … – de l’espace dans lequel on projette leur activité ?
– dans quelle mesure une approche spatialisée de certaines questions sensibles dans l’ordre social comme dans l’ordre professionnel – violence, incivilité, RPS, coopération, solidarité, … – permet-elle d’innover dans l’intervention, et d’enrichir leur compréhension ?

Continuer la lecture de « Les espaces du travail – Enjeux, savoirs, pratiques »

Reprendre la question du travail

Après les mobilisations contre la loi travail en 2016 puis celles contre les ordonnances travail courant 2017, la question du travail reste une question centrale pour le mouvement social et le fait d’avoir été pendant ces deux années plutôt sur des positions défensives ne nous a pas nécessairement permis de prendre (ou reprendre) la main sur ce sujet. A contrario, dans le quotidien de toutes et tous c’est le sujet qui mobilise les esprits, il y a donc bien une urgence pour le mouvement social à reconstruire une hégémonie culturelle sur le sujet « travail ». Continuer la lecture de « Reprendre la question du travail »

Demain, le travail 7èmes rencontre de Santé et travail, palais du Luxembourg

Question à Émilie Counil, épidémiologiste, enseignante-chercheuse à  l’EHESP, site de Saint-Denis, et vous avez été directrice du Giscop 93, un groupement d’intérêt scientifique visant à rendre plus visibles les cancers professionnels. La précarité a toujours été un obstacle de plus à la reconnaissance des cancers professionnels, mais aussi à une meilleure prévention des expositions, qu’il s’agisse de celles à des produits toxiques, ou à d’autres formes de travail délétères, comme le travail de nuit qui a été classé probablement cancérogène par le Circ. Comment voyez-vous  l’évolution de la prévention des risques professionnels, avec une  Ubérisation généralisée du monde du travail ? Quels garde-fous faudrait-il imaginer ? Continuer la lecture de « Demain, le travail 7èmes rencontre de Santé et travail, palais du Luxembourg »

Qui a tué les verriers de Givors ?

Dans la petite ville de Givors, proche de Lyon, des hommes meurent les uns après les autres, emportés par des cancers à un âge relativement jeune. Leur point commun : ils ont travaillé pour produire des bouteilles et des pots à la verrerie qui a fermé ses portes en 2003.

Continuer la lecture de « Qui a tué les verriers de Givors ? »

Santé au travail, le visible, l’invisible et les ministres

Beaucoup de chiffres portant sur les accidents du travail, les maladies professionnelles ont été publiés ces dernières semaines. Leur lecture mérite de s’y arrêter quelques instants et de s’interroger sur ce qu’ils nous disent des conditions de travail et de leurs conséquences sur la santé des travailleuses et des travailleurs. Continuer la lecture de « Santé au travail, le visible, l’invisible et les ministres »

La fabrique de l’homme nouveau. Travailler, consommer, se taire ?

Cet ouvrage montre la rupture anthropologique en cours dans le travail et dans la consommation du citoyen. L’avènement du lean ma­nagement s’est accompagné d’une promotion de l’autonomie et de la responsabilisation au travail pour tous. Mais les exigences du capitalisme ont ren­forcé l’encadrement des salariés (et des travailleurs indépendants) de bas en haut de l’édifice productif dans l’industrie et dans les services privés ou pu­blics. Les résistances sont rares dans un contexte d’af­faiblissement du syndicalisme : l’augmentation des charges de travail et le nouveau management (souvent brutal sous des apparences participatives) ont conduit à une détérioration de la santé au travail et à la multiplication des suicides sur les lieux de travail. Continuer la lecture de « La fabrique de l’homme nouveau. Travailler, consommer, se taire ? »